Encore des efforts à fournir. C’est au mois de mai 1995 que le décret relatif à la mise en comptabilité des investissements avec l’environnement (MECIE) a vu le jour. Mis entre les mains de l’Office national pour l’environnement (ONE) chargé de son application, le premier texte opérationnel fixant les règles et procédures d’évaluation environnementale célèbre ainsi cette année ses vingt années d’existence.
Dans le cadre de la célébration, des manifestations seront organisées à l’Hôtel de ville à Analakely, du 22 au 24 octobre. Un événement qui vise à rassembler les investisseurs et les promoteurs de projets ainsi que tous les acteurs concernés dans la promotion des bonnes pratiques en matière de gestion environnementale des investissements. « Les objectifs sont de sensibiliser les décideurs, le public et les intervenants du secteur, de discuter de propositions d’amélioration et surtout d’échanger et de formuler des recommandations », indique Jean Chrysostome Rakotoary, directeur général de l’ONE.
Il ajoute que les projets liés à l’environnement ont augmenté ainsi que la participation citoyenne dans le développement durable durant les vingt années. L’installation des guichets uniques est la grande réforme dans ce domaine. Pour les années à venir, les efforts se concentreront davantage sur la prise de responsabilités des collectivités territoriales et décentralisées. « Nous allons renforcer leur capacité afin qu’elles puissent suivre les projets sur leur territoire et augmenter la participation citoyenne », conclut le directeur général.