Dans la construction, les techniques traditionnelles font appel aux briques crues et cuites. En ce millénaire, les ingénieurs innovent en mettant en avant les nouvelles technologies, dont l’utilisation des préfabriqués.

Construire pour durer. Comme le corps humain, la longévité d’une personne dépend de son alimentation, des exercices physiques qu’il exécute. En matière de bâtiment, le procédé reste le même : il faut choisir les bons matériaux pour que l’édifice résiste aux intempéries.
Béton et granulats de Madagascar (BGM) lance des produits tels que les parpaings, les hourdis, les poutrelles en béton ainsi que des pavés autobloquants qui répondent aux mœurs des bâtiments. David Rajaonary, responsable administratif et financier de la société souligne que les préfabriqués deviennent à la mode. « Nous sommes en retard par rapport à l’Afrique du Sud et au Rwanda qui emploient les préfabriqués dans la construction. Certes, les Malgaches restent attachés aux valeurs des briques, mais elles durent entre vingt et vingt-cinq ans alors que le recours aux parpaings en béton garantit la pérennité de l’infrastructure », explique-t-il.
Les maisons en parpaing ont ainsi l’avantage de tenir jusqu’à plus de deux cents ans, la qualité anticyclonique et également ecofriendly en sus. Elles sont faciles et rapides à mettre en place car on les empile juste comme les jeux de Légo. Toutefois, il importe de poser des charpentes métalliques pour soutenir l’ensemble. « Il est possible de modéliser la forme qu’on veut, mais il faut respecter la cohésion. Pour l’heure, nous écoulons nos produits sur le marché local », ajoute David Rajaonary.
BGM emploie des machines aux normes européennes et des matières premières locales afin d’obtenir des blocs sur mesure de 50 centimètres, exactes et uniformes. Ce qui donne des blocs à maçonner et à enduire. Les machines ne polluent pas l’environnement dans la mesure où elles vibrent, mais pressent à quatre tonnes et ne laissent aux blocs façonnés aucune porosité. Ainsi, aucune eau ne se déverse, elle s’évapore.
Plancher, cour, murs, maisons, bureaux peuvent être construits en préfabriqués. De plus, des pavés en « I » et « en forme de goutte » constituent les autres produits en béton. Ces derniers s’exploitent dans l’aménagement extérieur à savoir cour, terrain
et trottoir.
Prochainement, des granulats (sable de carrière, gravions…) étofferont les gammes de produits de la société suivant les critères Qualité-hygiène-sécurité (QHS) et les standards environnementaux.

Farah Randrianasolo