Pour un changement de veste, c’est un exemple parfait. Il a été parmi les députés les plus chauds à soutenir la motion de déchéance du président de la République, Hery Rajaonarimampianina en juin 2015. Philobert Milavonjy devient aujourd’hui un thuriféraire invétéré du chef de l’État. Il affirme être convaincu que l’actuel régime est sur la bonne voie dans les diverses actions de développement du pays. Il a été séduit par la concentration des projets dans les régions du Sud où il a été élu. Dans la foulée, il prend un malin plaisir à maltraiter son ancien patron, Hajo Andrianainarivelo, qui veut être le chef des opposants à l’Assemblée nationale.