Actualites Economie

Elevage – Nucléaire rime avec reproduction bovine

La formation est assurée par un expert de l’AIEA, Christian Hanzen. Elle est destinée aux techniciens et vétérinaires du secteur public et secteur privé de la Région Analamanga. La formation consiste à donner des techniques et pratiques qui utilisent la technologie et l’énergie nucléaire telle que « la Technique ELISA », en reproduction de vaches laitières et de bovins en général. « Il s’ agit d’ une technique qui permet d’ améliorer le taux de réussite des inséminations des vaches en contrôlant et en effectuant un suivi de l’ insémination. Cette technique permet également de détecter le moment propice de l’insémination » explique Christian Hanzen.
Cet atelier de formation entre dans le projet de Développement de la production animale à Madagascar à travers l’analyse des ADN, mis en œuvre par le ministère en charge de l’Agriculture et de l’élevage (MPAE).  « En raison de la diminution du cheptel bovin, le ministère met en œuvre des projets d’amélioration de la production animale et d’appui au développement des filières bovines et de l’élevage à cycle court » précis Dr Raymond AVIZARA, directeur général de l’Elevage du MPAE. L’atelier en question s’est tenu avec la collaboration du Département de recherches zootechniques et vétérinaires du FOFIFA.
Cette session de formation s’avère être une des solutions durables et pertinentes pour le développement de l’élevage à Madagascar. Elle contribuera à la conservation et surtout à la multiplication du cheptel bovin. « La formation va s’étendre à l’échelle nationale afin d’atteindre les objectifs de développement du monde rural » apprend encore le directeur de l’élevage, Dr Raymond Avizara.

Mirana Ihariliva