Ils ont marqué la semaine

Saraha Rabeharisoa Seconde chance

Après avoir annoncé sa candidature à la présidentielle, Saraha Rabeharisoa a honoré la célébration du 42ème anniversaire de l’Arema. Au cours de laquelle Didier Ratsiraka proposait la réconciliation avant de passer aux urnes. Ce qui n’est pas pour plaire à Saraha Rabeharisoa.
Éliminée au premier tour en 2013 sous la bannière des « Verts », elle se présente cette fois-ci avec le Parti libéral démocrate, PLD ou « Paika sy lamina ho an’ny daholobe ». Elle entend mettre en place un État fort et bien organisé pour répondre à ses principales obligations. Que sont la sécurité des biens et des personnes, la gestion de la santé publique et l’éducation nationale, la défense du territoire. Soit, les actuelles carences du pouvoir.