Ils ont marqué la semaine

Norbert Lala  Ratsirahonana L’épouvantail

Il dérange tellement de personnes que certaines ont annoncé… sa mort précoce sur les réseaux sociaux.
Norbert Lala Ratsirahonana, considéré, à tort ou à raison, d’être un redoutable faiseur de rois par ses manigances et roublardises dans les coulisses du pouvoir, revient au centre des soupçons. Il serait derrière l’arrêt de
quatorze articles de la Haute cour constitutionnelle ayant dépouillé  Hery Rajaonarimampianina, président de la République, de ses principales prérogatives. C’est du moins la conviction des médias d’Iavoloha. Norbert   Lala Ratsirahonana a pris part aux conciliabules des négociations placées sous l’égide des émissaires de la communauté internationale, en vue de la conclusion d’un accord politique, afin de dénouer la crise « scellée » par « le samedi noir » du 21 avril.