Ils ont marqué la semaine

Ernaivo Faniry Ambigüe 

La présidente du Syndicat des magistrats de Madagascar, SMM, Ernaivo Faniry connue pour sa position tranchée, a plutôt entretenu une position ambivalente par rapport à la situation actuelle. Le SMM affirme que la Justice ne servirait plus à défendre le bon vouloir des dirigeants. Une déclaration faite après
la déposition des plaintes visant le chef de l’État et d’autres personnalités accusées d’être à l’origine des affrontements sur la Place du Treize-Mai le 21 avril. Ce qui laisse entendre, peut-être, des sanctions à infliger à ces incriminés. Avec les débats sans
fin sur la compétence des juridictions à juger ces personnalités.  Mais le SMM, connu par sa promptitude à faire de la grève sans service minimum, reste un peu à l’écart du mouvement d’ensemble sur la Place du Treize-Mai, prônant le blocage total  de la machine administrative.
Elle y était néanmoins pour la Fête du travail.