Ils ont marqué la semaine

Éliana  Bezaza Toutes griffes dehors

Au nom du grand-père. La petite-fille, Éliana Bezaza, du père de l’Indépendance, Philibert Tsiranana, a annoncé sa candidature à la présidentielle. Pour reprendre le flambeau du Parti social démocrate, PSD, connu sous le diminutif souvent péjoratif de « Pisodia » ou Chats sauvages, évincé du pouvoir, emporté par la vague populaire de mai 72. Elle a déjà manifesté, à plusieurs reprises,  à travers la presse, son dégoût de la situation actuelle marquée par une forte odeur de corruption, par l’insécurité généralisée, par la dégradation des mœurs, par la pauvreté à grande échelle,  par des dérives totalitaires des dirigeants sous prétexte de légalité constitutionnelle. Elle lui reste
à trouver un écho favorable à ses critiques auprès d’un électoral qui semble être hypnotisé par les « réalisations » du régime HVM.