Actualites Culture

Production – Miantsafi revient avec «Oriho ty Jesosy»

Deux choristes pour renforcer Miantsafi

La chanson évangélique, très loin de se classer comme une concurrente sérieuse des variétés locales, n’a cessé au fil des années, d’amplifier sa présence. Cela est justifié à travers les nombreux groupes inspirés par ce genre qui ne cessent de se multiplier. La Grande île regorge de talentueux artistes selon les genres qu’ils témoignent à travers leurs compétences respectives. À preuve, la dynamique formation Miantsafi, créée en 2008, vient de réaliser depuis le 18 juin, la sortie de son cinquième album. Sous format VCD, ce nouvel opus s’intitule «Oriho ty Jesosy» et regroupe neuf clips en version « malagasy ofisialy » et dialectes. Le style est varié allant du reggae au sud’af, en passant par le slow, le bà gasy et autres genres musicaux très populaires à l’heure actuelle.
Toujours en pleine confiance et s’attribuant une grande assurance ainsi qu’une nette ascension, Miantsafi qui a un brillant avenir assuré dans la suite de sa carrière, reste une référence en matière d’animation purement évangélique. Dans l’attente des prochaines apparitions scéniques, 3D ou le trio composé des sœurs Della, Dina et Dia, considéré comme principaux piliers de cette formation, les fans doivent encore patienter. Selon les explications et les confirmations de la première responsable du groupe, leur collaboration reste étroite et élargie. Miantsafi reste disponible et prêt à satisfaire les sollicitations qui lui parviennent.

Le trio 3D, composé des trois sœurs Della, Dina et Dia

L’évangélisation s’enchaîne à tout moment et en toutes occasions. « Grâce à Dieu Tout Puisant et à son fils unique Jésus Christ », le groupe est toujours capable de donner le meilleur de lui-même, d’offrir  et de partager son plus haut niveau en matière d’animation, une fois devant son public.
À travers le nouvel album «Oriho ty Jesosy», une nette constatation s’impose : le niveau des compostions et des arrangements s’est largement amélioré. L’enregistrement a aussi suivi des normes haut de gamme. Bref, ce nouveau produit est classé dans les normes internationales. Ce qui prouve que Miantsafi, sans aucun complexe, mais au contraire, toujours bien décidé à aller de l’avant, s’oriente davantage vers un véritable professionnalisme pour mieux se démarquer à l’échelle internationale. Pour Miantsafi, l’aventure ne fait que commencer et elle est loin d’être achevée.

Jean Paul Lucien