Ils ont marqué la semaine

Vololona Raherisoa Isolée

Un mauvais quart d’heure. Seule députée Mapar de la capitale
à ne pas rejoindre le mouvement sur la Place du Treize-Mai, Vololona Raherisoa, élue dans le sixième arrondissement par
une implication directe du président de la Transition, Andry Rajoelina,  a été brocardée par des manifestants partis d’Ambohimanarina, son « présumé fief », pour aller à Analakely. Elle a été traitée de traitre à travers des banderoles aux couleurs du Mapar. Grâce à qui cette illustre inconnue de la vie politique, a pu goûter aux délices des privilèges offerts aux 151 députés de l’Assemblée nationale. Sans compter les surplus proposés par le HVM. Comme le joyeux  séjour au Paon d’or, afin de lever la main pour adopter les projets de lois organiques des élections.  Parfois, mieux vaut être qualifiée de moutons de Panurge que de  brebis galeuse.