Actualites Social

Éducation et technologies – Vidy Varotra exporte ses activités

Le groupe Vidy Varotra, connu pour son titre tri-hebdo, fête sa quinzième année d’existence. Les fondateurs ont pu développer leurs activités suivant l’évolution. Ils avancent vers l’internationalisation de leurs produits conformément à la mondialisation. Un journal des petites annonces et de la publicité, un quotidien dédié aux femmes, un titre qui traite des informations politiques, un hebdomadaire de l’emploi et de la formation, une radio, autant de supports que le groupe a mis au service de la population durant quinze ans, une période que le directeur commercial a qualifié de « courte » par rapport au paysage médiatique et l’évolution des nouvelles technologies, mais un édifice solide. Les collaborateurs affichent actuellement leur détermination à relever des défis dans le progrès informatique, la mondialisation et la transformation du monde des affaires, afin de répondre aux exigences de la clientèle.
Les besoins croissants en termes de nouvelles technologies ont incité le groupe à mettre en place le Bureau international de consultance en informatique (BICI) qui travaille avec plusieurs sociétés dans la Grande île, à Maurice et en Europe. « Les Malgaches ont le savoir-faire et les compétences nécessaires. Partout où ils vont, ils brillent car ils s’inscrivent toujours dans le lot des élites », indique Tahina Razafinjoelina, président directeur général du groupe.
En matière d’éducation, le groupe entend renforcer sa notoriété. Sur le plan national, l’ouverture de son volet « enseignement supérieur » en 2011, par le biais d’IT University ‘ITU) en matière d’informatique, s’étend vers d’autres modules de perfectionnement et de formation à l’endroit des entreprises. Cette université collabore en ce moment avec Microsoft Imagine Academy, l’université Nice Sophia Antipolis en France et l’Oracle Gold Partner. Le PDG ambitionne d’élargir ITU en Côte d’Ivoire et au Sénégal.

performance
La même année, le groupe a mis en place, en Afrique du Sud, Pretoria Mentessori preschool qui accueille cent cinquante bébés et enfants.
Le domaine de l’informatique n’a aucun secret pour le groupe. Il va lancer trois nouveaux projets à savoir « Ketrika », un espace de jeu et de vente en ligne possible avec le système de jetons, « Smart car », un dispositif qui commande une voiture à distance par smartphone, tablette ou montre connectée et « Smart home » qui rend n’importe quelle maison intelligente à coût abordable.

Par Farah Raharijaona