Actualites alaune Politique

Professionnalisme en politique – Plus d’une centaine de jeunes à la deuxième promotion MaRoY

Le chef de file national de l’ADN  Edgard Razafindravahy, a présidé  à la passation de fanion entre  les deux promotions MaRoY.

Le programme destiné à rendre les jeunes responsables en politique, tout en les incitant à ne rechercher que le bien commun, se poursuit. Après la réussite de la première promotion, la deuxième fournée de la formation MaRoY (Malagasy Roots Young), proposée gracieusement par le parti ADN (Arche de la Nation) aux jeunes désirant approfondir le monde de la politique, le leadership et la création de projet à la base, fait sa rentrée

La politique à la base. De la politique mettant en valeur la refondation. La formation MaRoY, destinée aux jeunes Malgaches voulant s’impliquer dans le professionnalisme en politique, devrait les mener vers un brillant avenir et vers une nouvelle manière de faire de la politique. C’est dans l’objectif d’apprendre et d’éduquer les jeunes à œuvrer pour le bien commun et à devenir des modèles au sein de la société en général que le parti ADN a initié cette formation gratuite. La deuxième promotion est déjà à pied d’œuvre après le démarrage, l’année dernière, de ce projet initié par les jeunes ADN.
Cent six jeunes, âgés de 18 à 32 ans, étudiants dans des Universités privées ou publiques, bénéficient des avantages de la présente deuxième formation MaRoY. De fait, à la suite d’une évaluation, l’association des jeunes ADN s’est rendu compte du grand nombre de jeunes Malgaches voulant prendre des responsabilités dans le développement de leurs fokontany, de leurs communes, voire de leur pays.
Face à cette aspiration, très peu de partis politiques, pour ne pas dire aucun, donnent la possibilité aux jeunes de leur partager et de les transmettre les expériences acquises en politique et en leadership. Il ne faut pas non plus perdre de vue la mise en pratique du professionnalisme en politique pour que ces jeunes n’en recherchent pas seulement des intérêts personnels ni n’aspirent qu’au pouvoir mais plutôt pour qu’ils soient responsables au sein de la vie de la Nation. C’est justement dans cet objectif que les jeunes ADN ont créé la formation MaRoy, appuyée et soutenue dans son exécution par Edgard Razafindravahy, chef de file national du parti ADN.

De vrais acteurs
Par rapport à la vie de la Nation depuis que Madagascar a recouvré l’indépendance, on constate la réticence des jeunes à entrer sur la scène politique. Il existe de nombreuses raisons. Certains jeunes ont même déclaré publiquement qu’ils en ont assez de la politique.
En fait, la formation MaRoY les incite à s’intéresser beaucoup plus à la vie de la Nation. Elle les attire surtout vers la prise de responsabilité et à n’être plus instrumentalisés par les politiciens. MaRoY les transforme en de vrais acteurs dynamiques de la vie nationale et en détenteurs de la clé du bien-être du peuple et du pays.
D’ailleurs, les jeunes ADN peuvent donner des exemples concrets à travers l’organisation de conférences-débats pour les jeunes dans toute la Grande île, ainsi que les actions sociales pour la population. En effet, les stages proposés par MaRoY sont choisis pour satisfaire à la prise de responsabilité des participants.
On peut citer les cours sur l’histoire de Madagascar, l’administration, le management, les Institutions de la République, les relations internationales, le leadership, etc. Des formateurs expérimentés et maîtrisant leurs sujets, tous des bénévoles, dispensent toutes ces matières programmées dans la formation MaRoY. Des étrangers sont invités spécialement pour des échanges d’expériences réussies avec les participants.

Les participants à la deuxième 
promotion MaRoy lors de la rentrée officielle de la formation.

Refondation
La mise en valeur de l’apprentissage des jeunes en matière de politique entre dans le cadre de la refondation que le parti ADN s’efforce de mettre en place dans le pays. L’objectif consiste à former des jeunes Malgaches avec une tête bien faite et non pas avec une tête bien pleine, pour que les sortants de la formation soient des gens plutôt sensés et réfléchis que simplement bardés de diplômes. En plus d’un programme académique, la deuxième édition de MaRoY met également l’accent sur la formation en tant que citoyen modèle.
Le chef de file national de l’ADN, Edgard Razafindravahy et les membres de l’association des jeunes ADN ont honoré de leur présence la rentrée officielle de cette deuxième promotion MaRoY. Dans son allocution, le chef de file a mentionné qu’« il faut donner aux jeunes de l’estime particulière parce qu’ils tiennent une grande part du développement de la Nation ».
« Osez prendre des responsabilités, en particulier dans la région d’où vous êtes issus, dans vos fokontany, au sein de votre pays. Face à la conjoncture actuelle sujette à diverses discussions, les jeunes doivent prendre la responsabilité de veiller à la sécurité de leurs villages ainsi qu’à leur progrès et leur développement », a-t-il précisé devant la centaine de jeunes de la deuxième promotion MaRoY.
Des visites sont programmées au cours de la formation, outre les cours académiques. Ainsi, les participants visiteront les Institutions, des ambassades, et des associations à but social.
Une cérémonie particulière, suivie d’une remise de diplômes, marquera la clôture de la formation de la deuxième promotion MaRoY.

Texte : Dallyca Ken Rotsiniaina
Photos : Sergio Maryl