ARCHIVE

Au cœur des zones rouges : La terreur au quotidien

28.09.2015 | 5:31

Les vols de bovidés font couler beaucoup d’encre ces derniers temps à Madagascar. Ils sévissent notamment dans le Sud, Sud-ouest, et le Moyen-ouest de la Grande île. La terreur fait partie du quotidien de la population dans ces zones « rouges » du fait que les malfaiteurs imposent leur loi.

Contrôle inopiné par les supérieurs hiérarchiques

Le groupement d’Analamange en offensive

28.09.2015 | 5:29

En général, la lutte contre les vols de bœufs nécessite une stratégie particulière. Notamment au niveau de la population locale et en collaboration avec des éléments forces de l’ordre. Pour le district d’Ankazobe, en particulier, le groupement de la Gendarmerie nationale d’Analamanga a adopté une sécurisation à long terme et l’implication en permanence de la […]

Des patrouilleurs

Denis Alexandre Lahiniriko « Dahalo, un phénomène complexe »

28.09.2015 | 8:56

Les vols de bovidés ne datent pas d’aujourd’hui. Ils s’inscrivent dans l’histoire de Madagascar. Des aspects culturels l’expliquent sur lesquels des aspects économiques en politiques se greffent. Les bovidés représentent, d’abord, un aspect important de la culture malgache et particulier celui du Sud et de l’Ouest. Il est le noyau de la vie socioculturelle car […]

lahiniriko

Gélin Ranedison, Directeur régional de la sécurité routière à Antananarivo : « Renforcement de capacité et respect de la loi sont de rigueur »

14.09.2015 | 10:27

Comment expliquez-vous l’augmentation des accidents routiers, ces derniers temps  ? Durant la période de vacances, de nombreuses personnes empruntent les routes nationales pour visiter des zones côtières. Ainsi, tant que le nombre de voitures en circulation est en hausse, les risques de collision et autres accidents augmentent. Pourquoi  ? Je vous cite trois raison. Tout […]

DSCN0299

Vols de bœufs dans le sud – Une lutte de longue haleine

07.09.2015 | 9:52

La situation dans le sud de Madagascar ne s’améliore pas. Les vols de bœufs deviennent de plus en plus monnaie courante. La population ne fait que subir ces actes criminels. Ces derniers apparaissent notamment pendant des situations de crises sociopolitiques graves qui prévalent dans le pays.

dosier1

Mara Niarisy député, élu à Ankazoabo Sud : « Une cause perdue sans la collaboration de tous »

07.09.2015 | 8:36

Monsieur le député parlez-nous de cette vague d’insécurité qui se produit dans votre circonscription  ? Je tiens à vous faire d’abord une petite historique de l’insécurité à Ankazoabo. Elle ne date pas d’aujourd’hui, ni d’hier. Cette partie de l’ile est depuis toujours considérée comme zone rouge. Nous sollicitons toujours des opérations de sécurisation à long […]

question a mara